lundi 7 octobre 2013

Revers de gènes


Miaou bonjour !

Je suis assez peu présente en ce moment, faute à un emploi du temps plutôt chargé, et vous présente mes excuses pour ces longs silences.
Aujourd'hui, je vais vous parler d'une information que j'ai relayée il y a quelques semaines déjà, et que je souhaitais exposer plus amplement ici, à savoir une gaffe d'un géant connu pour ses OGM et produits dangereux pour l'environnement. (Vous aurez bien évidemment tous reconnu Monsanto.)

J'ai par le passé déjà fait part de mon avis concernant certaines actions menées par le géant. Aujourd'hui encore, le célèbre Roundup dont ils sont si fiers pose quelques problèmes. Il faut savoir que ce produit nécessite que les plantes traitées soient renforcées à l'aide d'un gêne de résistance à certains de ses constituants, il s'agit dont de plantes OMG(Je ne suis pas anti-OGM, simplement je pense que leur utilisation devrait être bien davantage réglementée.)
Pendant longtemps, l'un des arguments des anti-OGM (tout du moins anti-plantes OGM, car on a tendance à en oublier les autres usages parfois fort intéressants, notamment en médecine) était la crainte qu'à force de jouer avec la génétique, un gène de résistance soit transmis à une autre espèce. Hypothèse immédiatement rejetée par les chercheurs de Monsanto, mais néanmoins devenue réalité.

Photo d'une amaranthe

C'est ainsi qu'une espèce d'Amarante pose de très gros problèmes aux agriculteurs utilisant le couple semences/Roundup du géant. La coquine naturellement invasive aurait vraisemblablement récupéré le gène de résistance à l'herbicide, s'assurant un avantage sélectif indéniable, d'autant plus qu'aucune autre espèce ne lui oppose de concurrence puisqu'elles sont détruites. Certains agriculteurs se voient donc forcés d'abandonner les OGMs, voire leurs parcelles. Finalement, ainsi que le fait remarquer l'article des Moutons Enragés, voici un cas où la nature se défend mieux que nous  ne la protégeons.



Graines d'amaranthe

L'ironie, c'est qu'elle présenterait même de meilleures qualités nutritives que le soja, notamment en terme de protéines. La nature n'est quand même pas très "rancunière" pour se défendre en nous offrant mieux (de force, certes). Pourtant, je n'ai nulle part trouvé l'évocation de projets concernant une potentielle culture de cette plante... Malgré une utilisation historique par les Aztèques et une foule de recettes déjà existantes.


C'est tout pour aujourd'hui. A bientôt mes choupinous !

2 commentaires:

  1. Donc... si elle a acqui un gene de resistance, est-ce une plante OGM ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle n'a pas été génétiquement modifiée par l'homme, elle a acquis son gène de résistance toute seule, donc j'aurais tendance à dire que non. Après ce n'est que mon avis.

      Supprimer

Je suis ouverte aux propositions et critiques, cependant veuillez employer une orthographe lisible ainsi qu'un vocabulaire respectueux.