dimanche 11 août 2013

Cosplay 2013 : Making Of n°3

Miaou bonjour !

A peine de retour de vacances, je vous prépare déjà ce tant attendu (ou pas) dernier Making Of de mon cosplay 2013 ! Donc comme prévu, et de toute façon il ne me reste plus que cette partie, je vais vous commenter la réalisation de l'épée nommée Save the Queen.


Je n'avais aucune idée de comment m'y prendre ! Tout ce dont j'étais sûre, c'était de mon incapacité à la réaliser en bois. Mon père m'a donné l'idée de faire une base en contre-plaqué, puis de donner du volume par la suite. On a donc taillé la forme de l'épée dans une planche de contre-plaqué, en respectant les proportions.
Pour donner du volume au manche et à la lame, j'ai collé des barrettes de coin de mur (le nom réel de ce truc m'échappe) de chaque côté. Et concernant le relief de la garde, j'ai utilisé du polystyrène compact.



Si vous l'ignoriez, sachez que le polystyrène est une vraie galère à tailler au cutter. On obtient une forme très grossière avec des trous un peu partout (ainsi qu'une collection d'ampoules, accessoirement). Si vous voulez quelque chose d'un peu plus net, vous pouvez toujours tenter de le poncer... A vos risques et périls ! Car en plus d'être une calamité à tailler, cette matière réagit tout aussi mal au papier à poncer. Cette étape permet néanmoins d'obtenir une surface un peu plus nette.



J'ai ensuite réalisé la forme de la lame et de la garde en les enroulant de scotch. J'en ai choisi un plutôt solide pour qu'il ne s'écrase pas, mais qui me permettait ensuite d'éventuellement coller autre chose dessus, ou de le peindre. Mon choix s'est porté sur un double face assez rigide.
Pour solidifier le tout et camoufler les marques des bandes de scotch et les trous dans le polystyrène, j'ai recouvert toute l'épée de bandes de plâtre. Il m'en aura fallut une grosse vingtaine, coupées en petites bandelettes.
Le plâtre, c'est magique ! C'est amusant et doux à poser, par contre c'est aussi très salissant. (Désolée pour le blanchiment de ton établi, papa.) Si vous en utilisez, ne négligez pas la puissance de la gravité, sans quoi vous vous retrouverez avec des "gouttes" ou des coins de bandes qui se décollent.


Pour terminer, il ne me restait plus qu'à tout peindre, et coller du scotch sur le manche pour simuler le matériau non identifié. J'étais un peu déçue de la couleur du gris, pas assez métallisé à mon goût, mais en tant que cosplayeuse des plus organisées, je ne disposais plus d'assez de temps pour retourner acheter une autre peinture et faire sécher les différentes couches. La prochaine fois, je préférerai une peinture en bombe métallisée plutôt qu'une de revêtement extérieur au pinceau.
Je vous conseille tout de même de passer deux couches, et éventuellement une de vernis. A Japan Expo, ou toute autre convention, la sueur des mains, les chocs, les chutes ont vite fait d'écailler la peinture de votre toute belle arme.


Et voila ! Mon cosplay maintenant terminé ! J'espère que ces petits Making Of vous auront plu, et à bientôt pour de nouvelles aventures !
(Vous avez vu, cette fois j'ai changé de photo !)

1 commentaire:

  1. hu!
    tout ce que ça m'inspire c'est ça :
    http://staff.dreamcave.net/viewtopic.php?f=153&t=438&p=16927#p16927
    (je préfère pas le dire en public, je ne sais pas qui lit ici)

    bisous :)
    ulysse

    RépondreSupprimer

Je suis ouverte aux propositions et critiques, cependant veuillez employer une orthographe lisible ainsi qu'un vocabulaire respectueux.